VIH/Sida et monde du travail en Afrique

Selon le Bureau international du travail, la population en âge de travailler est de loin la plus touchée par le VIH/sida. En effet, deux tiers (2/3) des personnes vivant avec le VIH sont âgées entre 15 et 49 ans et sont donc en âge de travailler. L’épidémie de VIH/sida s’attaque aux forces vives des nations africaines, notamment aux détenteurs de savoir et de savoir-faire. Ce qui à long terme compromet le développement de des pays.
Dans de nombreux pays d’Afrique, très peu d’entreprises ont réellement pris conscience de la nécessité de mettre en place en leur sein des politiques de lutte contre le VIH/Sida. Si quelques multinationales ont montré des signes d’implication, il en est autrement des PME locales et du secteur dit informel qui sont totalement absents de ce combat.
Quels impacts sur le travailleur et l’entreprise
Sur le travailleur
• Perte de revenus et d’avantages sociaux;
• Stigmatisation et discrimination sur les lieux de travail;
• Pression sur la famille et problème des orphelins;
• Perte de la qualité de vie;
Sur l’entreprise
• Perte de capacités et d’expérience;
• Diminution de l’offre de travail;
• Augmentation du coût du travail (absentéisme, frais funéraires, frais de santé, fonds des retraites, formations,…);
• Diminution de la production ;
• Diminution des profits et des investissements;
• Augmentation de la rotation du personnel;
• Augmentation de la demande de formation et de recrutement.
La réponse du BIT: La Recommandation n° 200
Pour aider les Etats et les entreprises à mettre en place des politiques cohérentes et efficaces en matière de lutte contre le VIH/Sida, le BIT a mis en place en 2010 la Recommandation 200 ou R 200. C’est la première norme internationale de travail sur le VIH/Sida. Elle met au premier rang le monde du travail, considère les acteurs des lieux de travail comme étant essentiels à la réponse au VIH et appelle à l’élaboration, l’adoption, la mise en œuvre et au suivi des politiques et programmes nationaux relatifs au VIH et au sida et le monde du travail.
Principes Clés de la Recommandation No. 200
• HIV est une question du lieu de travail
• Non discrimination
• Egalité entre hommes et femmes
• Lieu de travail sain
• Dialogue social
• Non au test de VIH obligatoire
• La confidentialité et la non divulgation
• Droit de continuer en emploi (aménagement raisonnable)
• Accès équitable aux services de prévention, traitement, appui et soutien pour travailleurs
• Prévention est une priorité
• Protection des travailleurs en professions à risque
Champ d’application de la recommandation n°200
• Tous les travailleurs quelles que soient les formes ou modalités de travail et tous les secteurs d’activité économique (secteurs public et privé, économie formelle et informelle).
• Travailleurs: candidats à un emploi, personnes recherchant un emploi, personnes en formation (stagiaires, apprentis et bénévoles), travailleurs mis à pied ou dont la relation de travail est suspendue.
• Forces armées et services en uniforme.
La recommendation n°200 préconise:
• L’élaboration, sur une base tripartite, de politiques relatives au VIH et au sida dans le monde du travail et à la sécurité et à la santé au travail.
• La fourniture d’un accès aux mesures de prévention, de traitement, de prise en charge et de soutien dans le monde du travail et par son intermédiaire.
• L’intégration du monde du travail à la réponse nationale au sida.
L’engagement des employeurs et organisations de travailleurs
• Les gouvernements devraient adopter des politiques et des programmes nationaux sur le VIH et le sida et le monde du travail, en consultation avec les organisations les plus représentatives des employeurs et des travailleurs.
• Les politiques et programmes doivent être mis en œuvre en consultation avec les employeurs et les organisations de travailleurs.
• Les organisations d’employeurs et de travailleurs devraient promouvoir la sensibilisation au VIH et au SIDA, y compris la prévention et la non-discrimination, à travers la mise à disposition de l’éducation et de l’information à leurs membres
Suivi
• Les Membres devraient utiliser un mécanisme existant ou établir un mécanisme approprié pour suivre l’évolution de leur politique nationale relative au VIH et au sida et au monde du travail.
• Les organisations d’employeurs et de travailleurs les plus représentatives devraient être représentées sur un pied d’égalité dans le mécanisme de suivi, et tenir compte de l’avis des organisations de personnes vivant avec le VIH ainsi que de rapports d’experts.
• Les Membres devraient recueillir des informations détaillées et des données statistiques et entreprendre des études sur l’évolution aux niveaux national et sectoriel concernant le VIH et le sida et le monde du travail.

Dr ZIMA EBEYARD Minault
Médecin du Travail
Libreville-Gabon.
Email : zimazangnkizoghe@gmail.com
 

Related Posts
Bernard Dadié honoré par l’UNESCO
Le laureat qui a eu 100 ans, il y a quelques jours, a reçu ce prix décerné pour son action en faveur de la culture africaine. Bernard Dadié est l'un des ...
READ MORE
Cancer du sang : un nouveau traitement
C'est un traitement à base de lymphocytes T, des cellules immunitaires génétiquement modifiées. Ce traitement pourrait fournir une réponse durable voire l'empêcher de revenir. C'est un traitement à base de lymphocytes T, ...
READ MORE
Une nouvelle perspective du continent
L’exposition "Making Africa – A Continent of Contemporary Design" au Musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne, montre le travail d'une nouvelle génération d'Africains
READ MORE
Click, le mag des nouvelles technologies
14 août 2015 Dernière mise à jour à 17:12 GMT Dans Click cette semaine, les décevants résultats financiers de Lenovo et la sortie des deux nouveaux téléphones portables de Samsung
READ MORE
Chauffeur de Taxi brousse. Les dangers qui guettent leur santé
C’est une expérience que de voyager en taxi brousse itinéraires. Par exemple : Libreville – Franceville. Départ: 8 heures du matin arrivée 3 heures du matin. Plus de ...
READ MORE
Bernard Dadié honoré par l’UNESCO
Cancer du sang : un nouveau traitement
Une nouvelle perspective du continent
Click, le mag des nouvelles technologies
Chauffeur de Taxi brousse. Les dangers qui guettent

Share This:

Laisser un commentaire