Malawi : l’argent du VIH-SIDA détourné

Le ministre de la Santé du Malawi, Peter Kumpalume, a annoncé la suspension de 63 fonctionnaires ce vendredi.

Ils sont soupçonnés d’avoir détourné des millions de dollars de l’aide américaine à la lutte contre le VIH-SIDA.

Peter Kumpalume a déclaré à la presse locale que ces suspensions avaient eu lieu pour permettre aux enquêteurs de faire un audit des comptes des départements concernés.

Parmi ces personnes figurent des cadres du ministère des Finances, des ressources humaines, ainsi que du département de lutte contre le VIH-SIDA.

Une lettre pour dénoncer la fraude

Le ministre de la Santé a aussi indiqué que l’investigation a été lancé après une lettre d’alerte envoyée par le Centre pour le Contrôle des Maladies, fondé par les Etats Unis. Cette lettre indiquait que des fonctionnaires du projet VIH – SIDA détournaient l’argent destiné au projet.

L’ambassadeur américaine au Malawi, Virginia Palmer, a indiqué espérer que les voleurs seraient identifiés.

Une lutte essentielle pour le pays

L’affaire fait grand bruit dans ce pays d’Afrique australe.

Le Malawi a l’un des taux de prévalence au SIDA les plus élevés du monde, et la maladie pèse très lourd sur le système de santé et l’économie du pays.

Cependant, le taux de prévalence ets passé de 12 à 10% entre 2004 et 2014. 

Share This:

Laisser un commentaire